Terra Nova dans l'ombre des humains

forum rpg fantastique entre humains et démons.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Come back Home

Aller en bas 
AuteurMessage
Suraya
Admin
Admin
Suraya

Messages : 1545
Date d'inscription : 11/04/2014
Age : 25

Come back Home Empty
MessageSujet: Come back Home   Come back Home Icon_minitimeDim 17 Mar - 20:56

Des années ont passées, 20 ans au total. Tous c'était séparé, chacun avais sa vie, d'autre avais disparut.

Pour Suraya, cette dernière s'était perdue. Elle avais quitter, peut de temps après le mariage de Reiji et la comtesse, Daisuke. Malgré les sentiments, et sa grossesse, qu'elle avais finalement perdu, elle avais pris la difficile décision de partir seule. La douleur de tout ce quelle avais perdu, et des erreurs commise l'avais finalement fait fuir loin de tout. Elle s'était finalement, enfoncer dans le marché noir, vivant dans un petit appartement au dessus d'une boutique. Elle n'avais pas repris sa vie avec qui que ce soit , ni fait de quelconque ami. Son pouvoir passé, Sura, avais disparut pour laisser un pouvoir quelle ne supportait finalement pas. Elle faisait des recherches pour revenir en arrière, retrouver ses ailes d'ange,sa queue de chat, son pouvoir quelle connaissait bien.

Elle aurais put demander à Kyo, son ancien ami et bourreau, mais elle n'avais plus voulut reprendre contact, le laissant à sa vie, dans cet autre univers. Elle préférais être seul, se débrouiller autrement.

En plus, Reiji et sa nouvelle femme semblais jouir de leurs fortunes et de leurs cruautés. Pour Suraya,c'était inconcevable. Le Reiji qu'elle avais connu, était doux, gentil, affectueux et non l'être froid quel entendait parler partout. Elle avais donc décidé de ne plus écouté les rumeurs et ce concentrer sur son petit travail de serveuse et ses recherches pour retrouver son pouvoir. Cela faisait 20 ans quelle avais donc couper tout lien avec le monde extérieur.Même Hyosuke n'était pas parvenu à accepté le comportement de son père et avais couper les ponts. Il venais de temps en temps, voir sa mère mais cela était difficile l'un comme pour l'autre.

Mais elle ne savais pas que ce jour la, allais être différent des autres.

Alors qu'il était 12h30, elle servait des boissons au bar.Elle était habillée d'un pantalon marron en toile, des bottes à talons de la même couleur, une chemise en flanelle blanche accompagnée d'un corset en cuire marron lui marquant la taille et la poitrine. Ces longs cheveux noirs étaient attachés en queue de cheval, dégageant son visage et ces yeux dorées.

Alors qu'elle essuyais tranquillement un verre, deux ivrognes papotaient tranquillement.

L'un deux s’exclama: - Tu crois que le seigneur Tosch et la comtesse, boit du sang humain et abattent ceux qui les contrarient?

Le second lui répondit: - Mais non, c'est juste une légende! Tu imagines! Pourquoi tu me parles de sa?

Le premier: - Imagine si c'est vrai? Il semblerait qu'il doit venir ici dans les jours à venir! Dans cette ville miteuse chercher je ne sait quoi ,une épée, je ne sait pas trop.

Suraya les interrompis, excédée d'entendre ce genre de sujet dans son bar: - Arrêter de parler de sa, c'est ridicule! Si vous voulez continuer,c'est dehors, je ne sert pas des gens qui répandent des rumeurs aussi ridicule!

Le premier: - Pardon Suraya, pourquoi tu t'énerve comme sa? tu dit jamais rien habituellement.

Suraya: - Parce que c'est comme sa, je n'ai pas à me justifié tout de même!

Le second au premier, regardant l'hybride du coin de l'oeil: - On devrais se taire, je pense.

Suraya fini par posé son verre sans délicatesse et partir en cuisine. Elle s'appuya contre un mur et soupiras. Ses souvenirs la blessaient toujours autant. Un jour, arriverait-elle a s'en débarrasser?

Elle fini par reprendre son courage et retourner travailler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eden

Eden

Messages : 6
Date d'inscription : 18/03/2019

Come back Home Empty
MessageSujet: Re: Come back Home   Come back Home Icon_minitimeLun 18 Mar - 0:45

Eden n’avait jamais rien fait de particulièrement mal, dans sa vie. Comme tout le monde, il avait eu sa dose de faux pas, mais il n’avait jamais vraiment fait de mal à personne. Il n’avait jamais harcelé quiconque, il n’avait jamais suivi tous les gosses dans sa classe qui jetaient leur dévolu sur un élève et lui rendaient la vie impossible. Il n’avait jamais été le genre de gamin à faire souffrir les autres.
Il était quelqu’un de bien, quelqu’un d’honnête. Il prenait soin des gens autour de lui. On l’appréciait, il s’entendait avec tout le monde.

Il n’arrivait pas à comprendre. Pourquoi, bon dieu pourquoi, il avait fallu que ça tombe sur lui. Pourquoi, de toutes les personnes qui auraient pu passer dans cette rue ce jour-là, il avait fallu que ce type s’arrête sur lui.

Il avait été chanceux toute sa vie. Pourquoi maintenant ?

En voyant le couteau luisant, fortement serré dans la paume de son agresseur, il n’eut aucun doute. Il n’allait pas s’en sortir vivant.

Il y avait encore tellement de choses qu’il lui restait à faire. Il n’avait que dix-sept ans, il avait à peine commencé à vivre. Il n’arrivait pas à croire qu’une chose pareille puisse lui arriver, à lui.

Son premier réflexe fut de faire demi-tour et de s’enfuir en courant. Dans ce genre de moment, son instinct de survie était la seule chose sur laquelle il pouvait compter. Il ne savait pas se battre, encore moins se défendre, et il n’était même pas sûr d’être assez rapide pour semer le gars qui lui courait après.

Il n’aurait jamais cru que fuir un problème l’aurait mené à un autre. Mais c’est de plein fouet qu’il heurta le torse de quelqu’un. Il s’écrasa au sol, s’écorchant les genoux et les mains sur le sol poussiéreux, et alors seulement il se rendit compte de l’endroit où il avait atterri.

Il était en plein cœur du marché noir. Le soleil commençait à se coucher et ce n’était certainement pas le genre de quartier à fréquenter de nuit. Il ne put empêcher tous ses muscles de se mettre à trembler, alors que du sang perlait au creux de ses mains, et que l’inconnu qu’il avait bousculé s’accroupissait en face de lui.

Ses pupilles s’accrochèrent aux siennes, un court instant. Et soudainement, comme le ciel au crépuscule, ses iris s’inondèrent d’une couleur pourpre et vive.

Eden n’avait jamais rien fait de particulièrement mal. Cependant ce soir-là, il paya le prix pour toutes ses vies précédentes, et pour celles à venir.

Quand il se réveilla, il faisait noir. Ses muscles s’éveillèrent aussitôt, se mirent à trembler de plus belle. Un bourdonnement assourdissant dans les oreilles, il se dressa, tituba, fit quelques pas en s’appuyant contre le mur de pierre.

La douleur lancinante dans son cou le fit grimacer, grogner, mais aucun mot ne put s’échapper de ses lèvres sèches.

Il n’arrivait pas à respirer. Son cerveau battait dans son crâne, il avait l’impression d’étouffer. Il fallait qu’il boive quelque chose.

Il ne réussit qu’à se traîner en dehors de la ruelle. A sa droite, assise à ses pieds, enroulée dans une vieille couverture, il y avait une gamine. Eden sentit sa gorge se serrer, et il déglutit bruyamment. Le grondement dans ses oreilles étouffa toute sa raison.

Ses dents lui firent mal.

Il avait besoin de boire.

A cette heure-là, personne ne remarqua ce qu’il se passa dans l’obscurité de la nuit.

Cette nuit-là, pour la première fois, Eden fit du mal à quelqu’un.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suraya
Admin
Admin
Suraya

Messages : 1545
Date d'inscription : 11/04/2014
Age : 25

Come back Home Empty
MessageSujet: Re: Come back Home   Come back Home Icon_minitimeLun 18 Mar - 6:21

Suite à cet évènement les jours passèrent et une peur commença à s'installer au marché noir. En effet, des disparitions, des corps ainsi que de nombreuses attaques se faisaient entendre d'ici et la.

Le bar ou travaillait Suraya était vide. Au plus les jours passaient, et au plus les gens avaient peur de sortir le soir.

Suraya entras dans la cuisine, retrouver la propriétaire qui semblait inquiète.

La propriétaire: - Si cela continue comme ça, je vais soit devoir me séparer de toi, soit fermer...

Suraya: - J'ai besoin de ce travail, vous le savez...ça fait 10 ans je bosse ici...

La propriétaire: - Je le sait bien, mais si ces attaques continuent et si les gens ne viennent plus consommer, je n'aurais pas le choix.

Suraya soupiras en sortant. Cela faisait 20 ans qu'elle n'avais pas du ce battre convenablement, mais elle devais au moins comprendre ce qui ce passais pour garder son emploi. C'était discret et la patronne lui laissait l'appartement au dessus du bar.

Elle montas chez elle, s'habillant d'une tenu plus amène à ce défendre.

Cependant, elle ne pris pas d'arme, pas besoin. Sans compter, que suite à ces évènement du passé, elle ne supportais plus les katanas, lui rappelant trop bien son ancien bonheur.

Prête, elle sorti, seule. Les rues étaient sombres, le danger et la peur se faisait ressentir partout.

Elle commença à vagabonder, cherchant à se faire attaquer ou bien à voir quelque chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eden

Eden

Messages : 6
Date d'inscription : 18/03/2019

Come back Home Empty
MessageSujet: Re: Come back Home   Come back Home Icon_minitimeLun 18 Mar - 18:23

Quand Eden se réveilla ce matin-là, trempé de sueur, la gorge sèche et le teint pâle, l’odeur désagréable du sang lui monta directement aux narines. Il se redressa entre ses draps, une plainte s’échappant de ses lèvres. Il resta un moment immobile dans l’obscurité de sa chambre, son visage se crispant en une grimace de douleur.

Il l’avait refait.

Il entendit toquer et on l’appela faiblement depuis l’extérieur de la pièce. Finalement, la porte s’ouvrit sur une des femmes de ménage de la maison, qui s’excusa d’entrer et ouvrit aussitôt les rideaux.

La lumière inonda sa chambre et les rayons de soleil, comme des poignards, vinrent transpercer ses pupilles. Il se couvrit le visage, et d’un ton le plus décontracté possible, il souhaita une bonne journée à l’employée.

Eden faisait partie d’une de ces familles humaines qui avaient émigré à la Cité en quête de richesse. Son père, grand collectionneur et enchérisseur réputé, n’avait pas résisté à l’appel d’une nouvelle terre à découvrir, de nouvelles babioles à s’octroyer. Ils avaient quitté Terranova avec tous les autres, à la conquête de cette planète et de tout ce qu’elle avait à offrir.

La communauté terrienne n’avait pas tardé à prendre ses racines à la Cité et en quelques années, on avait fait construire des bureaux, des hôtels et des écoles à l’image de ceux qu’on pouvait trouver à Terranova. Sur cette planète, pas encore totalement civilisée, il y avait un petit quartier riche où tous les humains vivaient, entre eux, comme la petite classe élitiste qu’ils étaient.

Ce jour-là comme tous les jours auparavant, Eden aurait dû se rendre au lycée, suivre ses cours, parce qu’il avait une réputation à tenir, parce que son père faisait partie des plus puissants du quartier.

Cependant, les bavardages incessants, assourdissants, les odeurs répugnantes ou alléchantes, à cause de toutes ces sensations, de tout ce qu’il ressentait mais n’arrivait pas à contrôler, il ne put se résoudre à mettre un seul pied sur le campus.

Il fit demi-tour et il s’enfuit. Il bouscula Rena et Orion, ses amis d’enfance, qui, confus, se retournèrent sur son passage et l’appelèrent à leur tour.

Il erra toute la journée dans les rues du marché noir, parce qu’il n’avait aucun autre endroit où se cacher. Il avait fourré son uniforme dans son sac. Il n’avait rien mangé depuis des heures.

Il n’avait rien bu depuis des heures.

La nuit commença à tomber et il sentit qu’il fallait qu’il rentre chez lui, rentrer avant que tout ne dégénère. Ses mains se mirent à trembler. Assis et caché derrière une poubelle, il se recroquevilla sur lui-même et quelques larmes échappèrent discrètement ses yeux.

Il avait peur. En fait, il était terrifié. Il n’avait aucune idée de ce qui lui arrivait, ni de la raison pour laquelle il ne parvenait pas à s’en empêcher, mais il continuait de faire du mal aux gens. Sa gorge se serra alors qu’un sanglot crispait tous ses muscles.

Il ne savait pas ce qu’il était devenu. Tout ce qu’il savait, c’était qu’il avait soif.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suraya
Admin
Admin
Suraya

Messages : 1545
Date d'inscription : 11/04/2014
Age : 25

Come back Home Empty
MessageSujet: Re: Come back Home   Come back Home Icon_minitimeLun 18 Mar - 20:00

Suraya était tombée à plusieurs reprise sur quelques très jeunes vampires assoiffés de sang. Ces derniers étaient occupés à se nourrir de personne innocente et non consentante. Sans chercher plus loin et avec un sang froid ne lui ressemblant guère, elle les tuas les uns après les autres. Il se passais quelque chose dans ces lieux, quelqu'un s’amusait à transformer des innocents en tueur, sans les éduqués.

Elle serras les dents, se remémorant ces premières soifs. Sa première victime était un camarade de classe. Peut de temps après, elle avais été récupérer par ses créateurs. Finalement, elle était parvenu à fuir. Mais ces soifs étaient difficilement contrôlable les premières années de "vie" d'un vampire.

Qui pouvais faire une chose pareil? Non, elle ne devais pas s'en mêler, elle avais retrouver une vie calme et loin des problèmes. De plus, elle n'avais plus que ces pouvoirs de vampire, le pouvoir incontrôlable qu'elle souhaitais ce débarrasser était bloquer par un item qu'elle portait en permanence à cuisse. Elle devais trouver un moyen de s'en débarrasser, retrouver ces pouvoirs de démon favoris des dieux. Elle n'avais pas le temps pour ce crée des problèmes.

Alors qu'elle divaguais toujours, elle finis par entendre des pleurs. Elle suivis le bruit et se retrouva devant un jeune homme, plein de tristesse. Elle le regarda attentivement, dans le silence. c'était un jeune vampire lui aussi, mais il ne tuais pas. Il avais l'air dévaster.

"Un enfant..." pensas-t-elle.

Elle hésitas, devait-elle le tuer aussi ou bien l'aider....non, elle ne devais pas s'attacher à qui que ce soit! Elle ne devais pas l'aider! Il fallait le tuer purement et simplement!

Elle leva ses griffes au dessus de la tête du jeune homme, et ce figeas. Elle ne pouvais pas... il avais l'air de souffrir, de ce battre contre tout sa. Elle sera les dents, ce détestant de sa faiblesse.

Suraya: - Qui est-tu? Pourquoi tu pleure comme un misérable derrière ces poubelles?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luxiana et Miyabi



Messages : 4
Date d'inscription : 19/03/2019

Come back Home Empty
MessageSujet: Re: Come back Home   Come back Home Icon_minitimeMar 19 Mar - 22:19

Un étrange duo venait a peine de franchir les portes de la ville. Les deux étrangers au pas pressés se rendez dans un poste de police spécialisé dans l'accueil des chasseurs de prime de tout horizon. La jeune femme en apercevant le bâtiment, eu un sourire en coin. C'est la que les choses amusantes allaient commencé.

Luxiana est une femme au cheveux blonds, des yeux couleurs perle qui semblait pétiller de mille feux, son corps frêle cachait mal une puissante magie qui avais déjà fais ses preuves dans le passé.

Le partenaire de la jeune mage répondait au nom de Miyabi, les cheveux blanc et ses iris violets ne manquait pas d'attirer l'attention de personne trop curieuse pour leurs propre bien. Il était obligé de porter des lentilles couleurs boue.

a l'entrée du poste, un policier vint a leurs rencontre, la jeune femme a la chevelure d'or, cherchait a savoir quel criminel pourrai lui apporter une plus grosse compensation financière et des informations sur des détails qui semblait superflus. Le démon avait remarquer qu'une policière n'arrêtait pas de le dévorer des yeux. Il s'engouffra plus avant dans le bâtiment allons la rencontre de la personne qui semblais lui faire les yeux doux.

Luxania repensa au passé en voyant le manège de son partenaire. Elle se souvient de la première fois ou elle a rencontré Miyabi cinq ans auparavant.

C'était une fraiche nuit d'été lorsque la jeune mage aimait se ressourcer dans les poumons de la planète. Le hic c'est que cette forêt boisé abriter un cimetière ou de jeunes humains perdaient leur temps a vouloir invoquer un esprit.

Elle ne leur prêtais pas vraiment attention le regard attiré par un jeune faon pris au piège d'un amas de branche qui lui était tombés dessus, un piège grossier laisser par des chasseurs peu futés. Elle le libéra en faisant disparaitre dans un bruit assourdissant l'amas de branche dans une lumière verdâtre. l'œil attiré par cette lumière, les jeunes humains se décidèrent de voir de quoi il en retourne. Dans leur naïveté ils brisèrent le cercle d'invocation grave erreur maintenant le démon, invoqué été libre et pouvait s'incarnée en chair et en os, ce fut la leurs dernière erreurs. Luxiana regardas totalement impuissante la mort des jeunes gens. Dès qu'elle croisa le regard de Miyabi, elle ne pu s'empêcher d'être fasciné par son regard violacé, elle semblait comme envouté par son regards.
Miyabi pensa "Maintenant que je suis en chair et en os je peux mourir, il va me falloir des alliées pour assurer mes arrières." Il sentait un grands pouvoir émané de cette jeune femme peut être une alliée potentiel."
Le jeune démon décida de passer un pacte avec cette jeune femme, il lui offrirait sa protection et l'aiderai dans sa quête du pouvoir absolue, tant que la sorcière le protège de la mort définitive grâce a un sortilège.

Une fois les informations en poches, ils décidèrent de se rendre au marché noir, la ou le vampire semblais avoir établie son terrain de chasse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eden

Eden

Messages : 6
Date d'inscription : 18/03/2019

Come back Home Empty
MessageSujet: Re: Come back Home   Come back Home Icon_minitimeMer 20 Mar - 10:11

Même si Eden avait ordonné à son corps de fuir, de s’enfermer à double tours dans sa chambre pour éviter d’être un danger, il n’avait pas bougé d’un pouce. Il savait parfaitement ce qui le maintenait cloué sur place.

La faim, la soif, peu importe ce qu’on pouvait l’appeler. Il n’avait pas réussi à s’éloigner du marché noir comme il le voulait, parce que c’était son terrain de chasse. Et même s’il refusait de l’accepter, c’était lui, le prédateur de tout cette histoire.

Il n’était pas une victime.

Tétanisé par tout ce qu’il ressentait, il avait peu à peu perdu toutes les raisons qu’il s’était donné pour ne pas bouger. Tout ce qu’il avait à faire, c’était se lever, faire quelques pas, et toute cette frustration qu’il accumulait n’aurait plus aucune source, une fois qu’il se serait nourri.

La voix de quelqu’un le fit sursauter. Il eut l’impression de sortir d’une transe, d’un rêve affreux. Il n'osa même pas regarder son visage. Il releva la tête et, les mains serrées contre ses genoux, il entendit à peine ce qu’elle lui demanda, par-dessus le bourdonnement incessant qui résonnait dans ses oreilles.

Il se redressa, tituba légèrement, pris de vertiges. Il trembla pendant une seconde avant de se faire violence pour reprendre son calme.

Il releva la tête, et, avec un sourire, il attrapa son sac au sol.

- Pour rien, faut pas s’inquiéter pour moi.

Il lui fit un signe de la main, continua de prétendre de son meilleur jeu d’acteur que tout allait bien. Il était doué pour ce genre de chose. La raison pour laquelle tout le monde l’aimait bien, à son lycée pseudo terrien, c’était parce qu’il était toujours aimable et de bonne humeur. Comme s’il n’avait aucun problème, comme si tout allait toujours parfaitement dans son sens.

Bien sûr il avait eu ses hauts et ses bas, comme tout le monde. Et dans ces moments, c’était le plus difficile, de vivre en répondant aux attentes de tout le monde à son égard. Sans s’en rendre compte, il était devenu ce genre de type qui sourit dans toutes les situations. Ce genre de type qui, dans les yeux de tout le monde, a une vie parfaite.

Et jusqu’ici, sa vie avait été relativement parfaite.

Il avait l’impression de payer pour toutes ces années de calme.

Il quitta la ruelle le plus normalement possible. Aussitôt qu’il tourna, enfin en dehors du champ de vision de l’étrangère, il soupira et tout son corps se remit à trembler.

Il fallait qu’il se dépêche à rentrer. Avec un peu de chance, son père ne serait pas encore rentré, sûrement à une de ses ventes aux enchères.

Il se mit à courir. Il sentit à peine l’effort qu’il faisait, inépuisable.

Il n’avait jamais été un grand sportif, même si courir lui avait toujours fait du bien. Il avait l’habitude de souffrir pendant un jogging. Quand ses jambes lui faisaient mal, quand il n’avait plus de souffle, quand il avait l’impression que le poing de côté allait briser ses côtes.

Là, rien de tout ça. Il était complètement invulnérable.

Et il aurait dû s’en réjouir, simplement. Seulement le manque de sensation le terrorisa tout entier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suraya
Admin
Admin
Suraya

Messages : 1545
Date d'inscription : 11/04/2014
Age : 25

Come back Home Empty
MessageSujet: Re: Come back Home   Come back Home Icon_minitimeMer 20 Mar - 12:18

Suraya fixa le jeune homme partir. Devait-elle le laisser? Si il tuais? C'était un jeune vampire qui semblais perdu. Elle l'avais senti, son odorat la trompais rarement.

Elle soupira finalement et rebroussa chemin. Elle n'allais pas ce fatiguée ou bien chercher à l'aider plus. Elle en avais fini avec tout sa. Avec ce besoin perpétuelle d'aider ceux qu'elle considérais en avoir besoin. Cela lui avais toujours poser des soucis et fait souffrir. Elle eut tout de même un petit rictus en se souvenant de son passée dans son monde, celui ou elle avais eut ces enfants, ou elle avais rencontrées des gens formidable. Elle savais que certains d'entre eux avais été renvoyer ici, dans ce monde. Mais elle n'en avais revu qu'une infime parti. Son ancienne vie lui manquais,ces amies, sa famille... et Reiji.

En repensant au vampire, elle secouas la tête,si interdisant. Elle soupira finalement en relevant la tête.

La, elle vit au loin, un homme, ou plutôt une ombre. Cet ombre lui souriait, et riait avant de disparaitre. Un frisson se répandit dans sa colonne vertébrale. Elle eut l'impression de le connaitre, mais ou? Elle n'y parvenais pas. Finalement, elle se décida à retourner chez elle. Elle avais tué un certain nombre de vampire, elle verrais plus tard. De plus, elle avais encore du travail, elle devais continuer ces recherches pour retrouver ces pouvoirs, retrouver Sura.

Elle arriva plusieurs longues minutes plus tard, et s'enferma.

Elle se laissa tomber dans un fauteuil encercler de livre parlant de magie, de légende etc... elle devais bien trouver une solution.

Elle soupira à nouveau, et en pris un. Elle sorti une cigarette qu'elle s'alluma et l'ouvrit et replongeas dans ces notes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luxiana et Miyabi



Messages : 4
Date d'inscription : 19/03/2019

Come back Home Empty
MessageSujet: Re: Come back Home   Come back Home Icon_minitimeMer 20 Mar - 22:07

Miyabi et la jeune mage, décidèrent de faire halte dans une auberge pour ce restaurer un peu avant de partir en chasse. étant assez a l/aise financièrement, ils installèrent leurs affaire dans la plus luxueuse chambre de l/établissement. Une fois bien nourri, ils attendirent la tomber de la nuit pour traquer le vampire qui était a l/origine de transformation de jeunes humains sans leur apprendre a maitriser leurs soifs. Une règle sur les vampires disaient : "Tout vampire qui transforme un humain ou autre est responsable des agissement de leurs jeune vampire."

Et vue qu/il avait transgresser cette règle, il fallait l/éliminer qu/importe le prix a payer. La ville endormie semblait beaucoup plus paisible en cette froide journée d/hiver. Tout les magasins étaient fermer seulement éclairer par les nombreux lampadaire qui baliser les rues. Miyabi s/arrêta brusquement en disant : "tu sens ça ? "
La jeune mage répondit quoi donc : "Quoi donc ?"
le démon : "Cette odeur de sang !!!"

Ils se mirent a courir pour finalement découvrir un vampire en train de transformer un humain. le vampire ne payait pas de mine il avait un visage banal, un peu grassouillet. Mais ces yeux couleurs rubis et la sauvagerie qui l/abriter trancher avec son apparence affable. Le vampire se retourna vers nous et se mis en position de combat. Miyabi intima a Luxiana de se placer derrière lui pour la protéger.

Luxiana lui dit "tu sais ce qu/il te reste a faire ?"
Le démon eut un sourire carnassier : " Plutôt deux fois qu/une."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suraya
Admin
Admin
Suraya

Messages : 1545
Date d'inscription : 11/04/2014
Age : 25

Come back Home Empty
MessageSujet: Re: Come back Home   Come back Home Icon_minitimeVen 22 Mar - 12:59

A l'odeur, Suraya se leva ouvrir la fenètre de son salon et regarda la scène d'en bas. Ce qui la choquas le plus, ce fut de voir Myabi (du moins pensant que c'était le Myabi de son monde, le cruel et sadique Myabi), protéger une jeune femme d'un jeune vampire.

Elle hésita, devais t'elle s'en méler...non, elle voulais ce faire discrète, elle continua alors à regarder la scène, sans ce faire remarquer. Elle avais toujours dans la tête cet homme qui l'observais. Et si c'était finalement Myabi...Elle n'avais pas l'intention de ce faire remarquer...

_________________
Come back Home 99366410
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luxiana et Miyabi



Messages : 4
Date d'inscription : 19/03/2019

Come back Home Empty
MessageSujet: Re: Come back Home   Come back Home Icon_minitimeMar 26 Mar - 16:23

Le vampire passa a l/attaque, Il sortie son épée accrocher a sa ceinture, mais ce que ne savait pas l/assaillant c/est que avant de sortir, le démon avait enduit sa lame d/un poison paralysant. Il savait reconnaitre un subalterne quand il le voyait.

Et dans un premier temps son intention n/était pas de tuer le vampire, ils avaient besoin de lui pour remonter jusqu'à son maître. Pour l/instant Miyabi se contenter de frapper que avec le plat de sa lame, tout en lui disant : "Hey je suis pas venue te tuer, laisse cette humain partir et nous pourrions discuter."

A ses mots le vampire fut pris d/un fou rire en articulant avec peine : "Depuis quand un démon se préoccupe du sort d/un humain ? N/as tu donc aucune fierté ?"

Miyabi n/avais même pas eu le temps de lui répondre la jeune mage avait fini d/incanter, des chaines pointues sortie du mur de la ruelle pour transpercer le vampire de toute part, une chaine été pas loin de son cœur si il tentait de bouger il sonnerai le glas de sa pauvre existence. Miyabi lui posa lui dit la chose suivante : "Si tu ne nous dis pas la vérité cette ruelle te servira de cercueil et ne tente pas de nous mentir la belle jeune femme que tu vois la bas na pas son pareil pour détecter si tu nous dis des bobards" le vampire déglutit avec difficulté. Le démon lui posa des questions sur l/identité de son maître et si il savait qui transformer les humains en vampire et dans quel but. Il avait été pris la main dans le sac en voulant transformer ce pauvre jeune homme étendu au sol.

le vampire savait très bien qu/il ne sen sortirai pas avec des demies vérités. Il n/avais pas d/autre choix que de coopérer. Le démon a l/ouïe fine et entendis une fenêtre s/ouvrir et se refermer précipitamment. Mais pas assez vite pour qu/il ne détecte pas l/odeur d/un autre démon mélanger a une autre odeur d hybride. Le démon leva la tête avant d/apercevoir une jeune femme qui semblais vouloir se cacher. Miyabi pensa "apparemment ce démon a des choses a se reprocher, intéressant."
Luxiana laissant le vampire repartir sain et sauf même si elle sentait que son partenaire n/avais qu/une envie le réduire en pièce.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suraya
Admin
Admin
Suraya

Messages : 1545
Date d'inscription : 11/04/2014
Age : 25

Come back Home Empty
MessageSujet: Re: Come back Home   Come back Home Icon_minitimeMar 26 Mar - 16:31

Voyant le vampire fuir, l'hybride rouvrit la porte, sauta dans la ruelle face au deux personnes. Croyant encore que le Myabi face à elle était celui qu'elle eut connu, elle s'exclama: - Tu te ramoli Myabi! Depuis quand tu respecte des vies et des femmes!

Avant qu'il ne puisse répondre, l'hybride rattrapa le vampire, et le tua d'un coup de talon de le dos. Le talon de sa chaussure se plantant directement dans le coeur du vampire, rapide, efficace et précis.

Elle revint sur ces pas et refit face à eux:- Je n'ai aucunement l'intention de me méler de tes histoires donc oubli ma présence dans cette ville.

Puis, elle commença à partir, voulant repasser par la porte d'entrer pour rentrer dans son ridicule appartement.

_________________
Come back Home 99366410
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eden

Eden

Messages : 6
Date d'inscription : 18/03/2019

Come back Home Empty
MessageSujet: Re: Come back Home   Come back Home Icon_minitimeMar 26 Mar - 21:52

Eden avait passé la majeure partie de la soirée à errer au marché noir. Il n'avait pas eu le courage de rentrer chez lui, de faire face aux employés de la villa, de devoir répondre à toutes leurs questions. Il n'avait pas envie d'affronter son père, quand il apprendrait qu'il n'avait pas été en cours de la journée.

Il n'avait pas cessé de bouger une seule seconde. Peut-être parce que la soif le rongeait, ou parce qu'il avait un trop plein d'énergie à évacuer, ou simplement parce qu'il était rempli d'une anxiété qui noyait toutes les autres émotions en lui. Et alors que l'angoisse l'inondait, s'infiltrait dans tous ses pores, imbibait la totalité de son corps invulnerable, il n'avait pas trouvé une seule seconde de répit pour son esprit terrorisé.

Il s'était surpris à faire des essais, tenter des choses, avec son nouveau corps, ses nouvelles capacités. Bien que toutes ses découvertes l'aient terrifié au plus au point, il était incapable d'arrêter ses pulsions grotesques. Quelque part, au fond de lui, il ne demandait qu'à tester ses limites.

Ses dents lui firent mal. Il se plaignit, se tint la tête, il ne comprenait rien à ce qui lui arrivait. Une partie de lui ne désirait que profiter de ces aptitudes étranges, une partie qu'il ne reconnaissait pas, une partie qui ne semblait pas venir de lui.

Quelque chose en lui s'était brisé.

Quand il sortit de sa transe, il était appuyé contre un mur. Le cliquetis du fer, des paroles indescriptibles, des choses qu'il n'arrivait pas à comprendre, des noms qu'il ne connaissait pas. Il jeta un oeil plus ou moins discret dans la ruelle.

Il assista à toute une scène sortie des films les plus tirés par les cheveux qu'il ait pu voir de toute sa vie. Mais étonnement, avec tout ce qui lui arrivait, il n'eut aucun mal à y croire.

Dos à lui, deux personnes côtes à côtes. Soudain, de véritables chaînes sortirent des murs, et Eden ne put retenir la terreur sur son visage quand elles vinrent s'accrocher au corps d'une troisième personne. Aussitôt il plaqua la main sur sa bouche, comme si ça allait le sauver, comme si ça allait effacer sa mémoire.

Il voulut faire comme s'il n'avait rien vu. Il voulut s'enfuir mais la peur paralysa tous ses muscles. Quelques minutes s'écoulèrent, il entendit des paroles s'échanger, il n'en comprit rien, son cerveau était incapable de réaliser ce qu'il se passait.

Quand les chaînes se détachèrent, il ne put retenir le soulagement de décrisper ses traits alors que la personne, qui semblait être une victime, s'enfuyait dans la direction opposée.

Il lui sembla passer le temps d'une seconde. Tout de suite, la victime retombait au sol et s'évanouissait dans un tas de cendres.

Eden sentit tous ses sens l'alerter et son corps mit quelques minutes à redémarrer. Il aurait voulu s'enfuir aussitôt mais il resta là, tétanisé. Quand enfin les picotements quittèrent ses jambes, il sut qu'il était temps de partir.

Partir avant d'être repéré, avant d'être mêlé à tout ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luxiana et Miyabi



Messages : 4
Date d'inscription : 19/03/2019

Come back Home Empty
MessageSujet: Re: Come back Home   Come back Home Icon_minitimeDim 31 Mar - 22:20

Luxiana regarda le démon surpris en lui disant " Tu la connais celle la ?"
Miyabi lui répondit par la négative. Sans crier gare il la prit dans ses bras puis sauta sur le balcon de l/inconnu. Il tapa a sa fenêtre elle l/ouvrit surpris "Qu/est ce que tu veux encore ? Si c/est pour me remercier d/avoir achever ta proie ? Considère maintenant que c/est fait. Bon vent".

Elle allait fermer la fenêtre mais Miyabi la retint " Attends d/ou tu me connais ? Ca sent le souffre, tu serais pas un démon toi aussi ?"
"Et en quoi ca te regarde ?" rétorqua t-elle
Luxiana sentait la moutarde lui montez au nez, elle détestait perdre son temps en vaine palabre : "Bien sur que ca nous regarde, pourquoi as tu tuer ce vampire ces une victime pas un bourreau. Quel but tu poursuis ?"

l/inconnu dit :"rester tranquille et faire ma vie maintenant partait ou je vous fais coffrer pour harcèlement."
De mauvaise grâce le duo regagna la ruelle et conduit l/humain blesser a l/hôpital. Luxiana par télépathie intima au démon de se retirer et de ne pas insister. Un cassier vierge est indispensable pour tout chasseur de prime et le duo ne faisait pas exception.

Miyabi avait la forte intuition qu/il serai amener a recroiser la route de ce démon étrange.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suraya
Admin
Admin
Suraya

Messages : 1545
Date d'inscription : 11/04/2014
Age : 25

Come back Home Empty
MessageSujet: Re: Come back Home   Come back Home Icon_minitimeLun 1 Avr - 13:12

Suraya soupira en s'affalant sur son lit. C'était étrange, ce Myabi ressemblait très pour très à ce lui qui lui en avais fait temps baver et humiliée. En temps normale, il l'aurait attraper par les cheveux et lui aurait demander "ou va tu sale chienne?" mais la, rien, rien du tout. ET cette fille?qui était-elle? Ils avaient l'air proche, très proche même.

L'hybride grogna de colère et fini par sortir ce défoulé. Pourquoi avait-elle tué ce vampire? Il était une victime, certes, mais si personne s'en occupais, il allais tué pour ce nourrir, sans ce contrôler.

Elle finis par déambulé dans la rue, retournant dans la rue précédente, celle ou elle avais tué sa victime. Le jeune homme plutôt était la, tétanisé, le regard dans le vide. Suraya soupira et s'en approcha. Mais au fur et à mesure qu'elle se rapprochais, ce dernier fuis, reculant doucement. Suraya grogna en passant sa main dans ces cheveux: - N'est pas peur, toi je ne te tuerais pas, tu semble chercher à te controler, n'est pas peur.

Mais alors que ce dernier allais répondre, un rire montas, un rire qu'elle eut du mal à reconnaitre.

deux hommes sortirent de la pénombre, le sourire aux lèvres.

l'un deux étaient un vampire, il était sombre, effrayant, dégageant un sadisme profond. Suraya resta planter la, surprise: - QU'est ce que...

Ce dernier s'exprima: - Mais sa ne serait pas notre expérience?

L'autre homme semblais plus calme, il arborait de grande aile noir: - Si, Suraya Kazu, le démon favoris des dieux.

Suraya: - Qu'est ce que vous faites dans ce monde...

Le vampire s'approcha du nouveau née: - On viens juste chercher une de nos créations, une que tu n'as pas encore tuée.

Suraya: - Mais...pourquoi vous faites sa?

Le vampire éclatat de rire: -POurquoi on te le dirais?

Suraya tremblais, elle savais de quoi ils étaient capable, la preuve, ces deux hommes étaient ces créateurs, l'un l'avais transformé en vampire, l'autre avait partagé sa puissance d'ange déchue. ILs étaient, d'une certaine manière, leurs père.

Suraya: - Je...

l'ange déchue s'approcha, l'hybride était tétanisée. Ce dernier pris son manton entre ces doigts et lui releva la regardant dans les yeux: - Dit donc...tu n'as plus ta puissance d'avant? Qu'elle est ce pouvoir ?

Suraya retira la main de l'ange déchue dans un monvement agacée: - On me les à retirer...surement encore un coup des dieux...

Le vampire attrapas le jeune homme par la nuque et lui dit: - Tu viens avec nous, on doit t'éduqué.

L'ange fixais Suraya, n'arrivant pas à décroché: - Si tu veux vraiment savoir, viens avec nous.

Le vampire s'exlama: - Tu est sérieux? Kay!

Kay: - Oui, je te rappel que c'est la seule à avoir supporter nos pouvoirs.

Suraya: - Je veux les retrouvers!

Kay lui sourit, un sourire sadique: - Ils te manquent? Raison de plus! Lai! On l'emmène! On va s'amusée.

L'hybride avais les gens qui tremblait, devait-elle les suivre vraiment? Ils créaient des nouveaux nées sans autorisations. Elles devaient savoir pourquoi, mais pas seulement, elles voulaient retrouver ces pouvoirs. De plus, le jeune vampire qu'il embarquait dégageais quelque chose de spéciale. C'était beaucoup trop de chose pour elle.

** je fait une parenthèse, sa date maintenant, je ne sait plus comment j'avais appeler les créateurs de Suraya la première fois donc... on va dire que c'est sa XD **

_________________
Come back Home 99366410
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eden

Eden

Messages : 6
Date d'inscription : 18/03/2019

Come back Home Empty
MessageSujet: Re: Come back Home   Come back Home Icon_minitimeLun 1 Avr - 17:58

Quand il avait vu les deux personnes partir, Eden avait cru pouvoir s’en sortir, un court instant. Il avait bien passé plusieurs minutes, planté là, à se demander ce qu’il venait de se passer, à ressasser tout ce qu’il avait toujours cru dans sa tête.

Et si le monde n’était pas comme il le pensait ?

A la Cité des Ruines, il avait découvert l’existence de tout un tas de choses qui le dépassaient. Il avait fini par s’y habituer, comme les autres humains. Mais là… c’était différent. Ce n’était plus juste une histoire d’animaux fantastiques, griffons ou dragons.

Quand il reprit ses esprits, la jeune femme de plus tôt essayait de lui parler. Il eut ce réflexe stupide de faire un pas en arrière, parce qu’il avait peur, parce qu’elle l’avait surpris. Il mit tout son courage dans les paroles qu’il allait prononcer. Il avait à peine ouvert la bouche que déjà, d’autres menaces apparaissaient.

Eden s’était laissé manipuler, complètement tétanisé, la main sur sa nuque comme une lame tranchante contre son cou.

- Tu viens avec nous, on doit t’éduquer.

La terreur le frappa tout entier. Il n’avait aucune idée de ce dont il parlait, mais il savait qu’il était en train de se faire enlever. Et les paroles qui s’échangeaient n’avaient encore une fois aucun sens à ses yeux.

Il jeta un regard suppliant à Suraya, pour qu’elle fasse quelque chose, qu’elle l’aide à sortir de là. Le type qui le maintenait près de lui, il n’aimait pas le truc qu’il voyait dans ses yeux.

Il voulut leur demander de le laisser partir, mais les mots restèrent coincés dans sa gorge. Il avait l’impression d’étouffer. Et alors, il eut ce réflexe, stupide en soi, d’essayer de s’évader, de fuir la poigne qui semblait lui briser les cervicales.

Pendant une seconde, une seconde où il perdit l’esprit, la minuscule seconde où les doigts se détachèrent de sa peau, il crut qu’il était libre.

Aussitôt, un coup puissant l’agenouilla au sol. Il sentit le goût du sang envahir sa bouche. La douleur était telle qu’il était incapable de dire exactement où on l’avait frappé. A genoux aux pieds du vampire, ses poumons comme étouffés par sa cage thoracique, il releva les yeux vers les deux pupilles écarlates de l’autre homme.

Il s'était déjà fait frapper avant. Il n'avait jamais rendu un seul des coups qu'il avait pris, il n'avait jamais riposté. Il ne croyait pas en la violence.

Mais tout d'un coup, sortie de nulle part, il sentit monter en lui l’envie de se débattre, de riposter, la terreur sur ses traits ne laissant place qu’à du ressentiment. Il n’eut plus peur, l’espace d’une minute, et l’air défiant qu’il arborait ne ressemblait en rien à la personne qu’il était habituellement.

Là, à cet instant précis, quelque chose en lui venait de changer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Come back Home Empty
MessageSujet: Re: Come back Home   Come back Home Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Come back Home
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [n°7] Back Home
» I'm Back Home... } Regina & Alexis
» HERMIONE ⊹ may the bridges I have burned light my way back home
» Go big or go Home ~ ! [Terminer]
» I knew the pathway like the back of my hand . Le 24/12 à 14h

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terra Nova dans l'ombre des humains :: La Cité des Ruines :: Le marché noir-
Sauter vers: